6 smartphones, 1 GoPro, 4 VTT: comment nous avons retransmis Live une course de 2h30

L’application Dazzl permet de connecter des mobiles à une régie: Matélé et le club d’athlétisme ARCH l’ont testée pour transmettre une course de 1.300 participants en zone très accidentée pendant 2h30 sur 4 pages Facebook. Récit et débriefing.

2_une-descente-de-la-lesse-filmee-comme-au-tour-de-france-20190826162911

Quand on pense aux difficultés techniques ou au coût prohibitif d’une transmission télé d’un événement sportif et que l’on voit ce que la technologie permet aujourd’hui, il serait presque absurde de s’en priver. Avec un simple ordinateur, 6 smartphones, 4 stabilisateurs DJI et une GoPro, et surtout l’implication et l’immense bonne volonté des bénévoles d’un club d’athlétisme local, Matélé a pu couvrir une « course nature » de 22 kilomètres rassemblant 1.300 participants.

L’impulsion est venue du club ARCH: un de ses administrateurs, Manu Morimont, est journaliste RTBF et ancien de Matélé. Il nous a contacté avec un projet très précis de couverture Live, il ne lui manquait que la solution technique. Je connaissais Dazzl depuis les « Rencontres francophones de la vidéo mobile« , j’avais apprécié l’utilisation sur des événements sportifs, notamment par la télé locale 8 Mont Blanc, et j’en faisais régulièrement la démonstration lors de mes formations au Live Multicam. On s’est lancé donc sur Dazzl, qui combine plusieurs avantages sur des concurrents: il utilise la 4G, il accepte des flux venant d’IOS et d’Android et en plus des flux rtmp (comme pour la GoPro 7).

Dazzl est une app française dont la démo est simple:

A l’usage, Dazzl n’a pourtant pas la souplesse et le côté intuitif d’un concurrent comme Switcher, et nécessite de s’exercer longtemps pour être à l’aise. Une nouvelle version sera mise en ligne au dernier trimestre 2019. Mais le résultat sur Facebook était bluffant: grâce aux bénévoles à VTT équipés d’un smartphone monté sur stabilisateur, le spectateur a vécu la course de l’intérieur, le tout avec un dispositif très simple:

Comme vous l’avez observé dans la vidéo, les reporters ont un retour du Live dans les écouteurs: il y a bien une fonction Intercom qui permet de relier directement la régie aux reporters, à l’usage nous l’avons peu utilisée. On avait demandé aux reporters de se connecter quand il y avait quelque chose à montrer et de faire signe en mode selfie s’ils avaient une interview sympa. Les présentateurs et le réalisateur pouvaient suivre tous les previews sur grand écran et commentaient en Live « Nous allons à présent rejoindre Untel », ce qui était le signal à la fois pour le réal et le journaliste qu’il allait passer sur le direct. Le reporter de terrain a en outre un signal sur son écran de smartphone quand il est en live.

L’immense difficulté de la chose était physique: les reporters devaient pédaler et tenir leur guidon d’une main quand ils suivaient la tête de la course, changer de carte SIM pour changer d’opérateur téléphone sur les tronçons mal desservis, voire porter leur vélo sur certains passages en escalier, et enfin commenter et même interviewer avec les écouteurs-micro intégré.

A propos de mauvaise ouverture 4G, l’équipe de Manu Morimont avait effectué 4 ou 5 reconnaissances du parcours pour identifier les passages que nous ne pourrions pas couvrir. Manu avait prévu une série de magnétos, streamés depuis OBS, pour remplir les blancs, sur les difficultés techniques à venir, sur des points de parcours particuliers, des curiosités géologiques, etc.

Ce point était essentiel: il aurait été impossible de faire cette couverture sans de nombreuses reconnaissances et répétitions préalables et une conduite en béton. A cet égard, le partenariat avec le club de l’ARCH et Manu Morimont a été crucial dans la réussite du projet, Matélé n’ayant mis à disposition « que » trois personnes le jour J: un présentateur, un JRI et le réal. Le matériel total tenait dans un coffre de voiture et le plus encombrant a été l’éclairage du studio.

Du côté de Dazzl, la plateforme a accusé quelques faiblesses techniques à certains moments, et du côté éditorial, nous aurions dû embarquer un community manager pour rapporter les commentaires intéressants aux présentateurs, et produire l’effet interactif indispensable au succès d’un Live. Voilà pour les points améliorables les plus immédiats.

Dans l’aventure, Dazzl s’est avéré être un partenaire précieux et compréhensible, très disponible pour les questions techniques, très à l’écoute de nos besoins. Le coût de ce Live, gentiment négocié avec Dazzl, a été pris en charge par les sponsors locaux qui apparaissaient dans les « magnétos » diffusés pendant le Live.

Malgré une audience modeste (10.000 vues après 24h pour un crosspostage sur 4 pages), la formule a immensément convaincu les équipes de Matélé. Nous allons commencer à proposer des couvertures analogues à d’autres organisateurs d’événements: c’était loin d’être un one-shot. Et évidemment nous reprenons rendez-vous avec le club de l’ARCH pour l’édition 2020!

Si vous souhaitez des détails techniques ou des formations au sein de la « Matélé Academy », je suis à votre disposition n’hésitez pas à me contacter: dlegrain@gmail.com

Diederick Legrain

3 réflexions sur « 6 smartphones, 1 GoPro, 4 VTT: comment nous avons retransmis Live une course de 2h30 »

  1. Merci pour ces explications sur le workflow mis en place, Diederick. Le challenge était d’autant plus important que la couverture 4G et le côté très vallonné ne facilitaient pas la tâche.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :