L’interview politique en 1 seconde: un format 100% facebook

L'interview politique en 1 seconde: un format 100% facebook
L’interview politique en 1 seconde: un format 100% facebook

Une des communes couvertes par Matélé, Vresse-sur-Semois, est confrontée à une bizarrerie légale: faute de suppléants pour remplacer des élus ayant quitté la politique, le conseil a dû convoquer de nouvelles élections partielles avec seulement candidats.

Face à cette élection miniature mais non dénuée d’enjeux démocratiques locaux, la rédaction imaginait mal déployer le dispositif électoral habituel (débat etc.) mais ne pouvait passer à côté de l’événement.

Au-delà des articles et reportages de fond sur l’élection, nous avons choisi de tester un format qui avait attiré notre attention: le « Fast&Curious » de Konbini appliqué à la présidentielle française, comme ici avec Hamon:

Comment se renouveler à quelques jours des élections, attirer l’attention des électeurs malgré un désintérêt ressenti pour ce scrutin, et espérer que l’information arrivera au bon endroit au bon moment sur les réseaux sociaux; voilà qui a justifié notre choix d’adapter le format à la sauce locale:

La vidéo initiale (il y en a eu deux, la deuxième étant sponsorisée pour atteindre spécifiquement l’audience de la première) a été vue 7.587 fois, dont 3.354 fois pendant dix secondes ou plus. 1.233 personnes qui ont vu cette vidéo l’ont regardée jusqu’au bout, pendant 2m42s exactement, soit une éternité sur Facebook. Pour nous, il s’agit clairement d’une marque d’intérêt de la part de notre public, tenant compte du fait que la population vressoise ne compte que 2.500 habitants…

Le partage de cette vidéo sur mon profil personnel Facebook a provoqué une discussion passionnée entre deux collègues d’une autre télé locale. L’argument « contre » avancé par un de ces journalistes était le côté réducteur du format:

« Noir blanc, bon méchant, plus moins voilà le journalisme aujourd’hui. Pour ma part, j’aime l’information qui amène la nuance du gris. »

L’autre journaliste « pour » soulignait par contre l’effort d’adaptation aux nouveaux modes de consommation:

« Sans tenter de se reconnecter avec un public qui a déserté les médias traditionnels, le journaliste risque bien de ne plus s’adresser à personne. »

La position de Matélé, c’est que ce genre de format ne peut se concevoir qu’accompagné d’articles ou de reportages de fond: ce doit être une « porte d’entrée » vers nos reportages traditionnels. Notre vidéo « à la Konbini » était d’ailleurs accompagnée d’un lien vers un article web présentant les motivations des candidats.

Cette expérience a été également été présentée sur notre antenne: un extrait a été diffusé au JT après une explication en plateau, et les deux vidéos ont été montrées dans leur intégralité juste après le JT.

Il a fallu deux heures de tournage, une demi-journée pour créer l’habillage et deux jours de montage pour réaliser ces vidéos. La précision des questions est essentielle, mais cela ne nous a pas empêché d’aborder à peu près tous les thèmes que nous souhaitions, même si ceux-ci sont souvent compréhensibles uniquement par les Vressois.

Conclusion: c’est clairement un format que nous réutiliserons.

Des questions? Ecrivez-moi !

Diederick Legrain

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s